Analyse de l’utilisation des sources iconographiques par les élèves québécois en contexte d’évaluation

TitreAnalyse de l’utilisation des sources iconographiques par les élèves québécois en contexte d’évaluation
Type de publicationArticle de revue
Année de publication2018
AuteursDuquette, C., Lauzon M-A., & St-Gelais S.
AffiliationUniversité du Québec à Chicoutimi(UQAC), Commission scolaire des Navigateurs, & Commission scolaire du Pays-des-Bleuets
RevueRevue de recherches en littératie médiatique multimodale
VolumeVol. 7.
Numéromai
ISSN2368-9242
Numéro d'accès07
Mots-clésdidactique de l’histoire , documents iconographiques , épreuve unique , interprétations , opérations intellectuelles
Résumé

Au Québec, pour obtenir leur diplôme d’études secondaires, les élèves doivent réussir le cours d’histoire du Québec et du Canada (MELS, 2003). Pour y parvenir, il est essentiel non seulement d’obtenir la note de passage dans le cours d’histoire de 4e secondaire, mais également de réussir l’épreuve unique, un examen certificatif qui compte pour 50 % de la note globale de l’élève (MEES, 2017a). Le taux de réussite à l’examen demeure faible : environ 71 % de 2012 à 2015 (MEES, 2015). Comment expliquer cette situation ? Ce texte présentera les résultats d’une analyse de 194 copies d’épreuves uniques d’histoire de juin 2014. Cette analyse suggère que la principale faiblesse des élèves se situe au niveau de leur habileté à interpréter les sources du dossier documentaire, particulièrement les sources iconographiques. Cette difficulté serait accentuée si le titre ou la légende associés à l’image ne partagent pas le même vocabulaire que celui employé dans la question.

Short TitleAnalyse de l’utilisation
Texte complet (PDF):