La réception des œuvres numériques jeunesse du point de vue des concepteurs et des enseignants québécois

TitreLa réception des œuvres numériques jeunesse du point de vue des concepteurs et des enseignants québécois
Type de publicationArticle de revue
Année de publication2020
AuteursBrehm, S., Beaudry M-C., & Turgeon É.
AffiliationUniversité du Québec à Montréal
RevueRevue de recherches en littératie médiatique multimodale
VolumeVol. 11.
ISSN2368-9242
Numéro d'accès2
Mots-clésécole, édition, lecture numérique, littérature jeunesse, réception
Résumé

Le Québec a adopté au début de l’été 2018 un Plan d’action numérique en éducation et enseignement supérieur. La formation des élèves à la lecture des œuvres numériques jeunesse continue néanmoins de se heurter à des problèmes importants : arrimages inexistants ou inadéquats entre la production et les besoins pédagogiques, formation lacunaire des enseignants, méconnaissance des compétences et des pratiques en lecture numérique des élèves. Ce dernier enjeu, lié à la réception des œuvres numériques jeunesse, est pourtant capital puisqu’il détermine le travail des créateurs et des éditeurs, mais aussi les usages scolaires de ces œuvres. Cela nous a amenés à nous demander à quelles représentations des lecteurs et des usages des œuvres numériques destinées à la jeunesse se réfèrent les concepteurs de contenus numériques et les enseignants dans leurs pratiques respectives. Les résultats de notre recherche, menée auprès de 5 concepteurs et de 43 enseignants, montrent qu’ils connaissent peu les modes de réception des jeunes lecteurs et qu’ils entretiennent encore un certain nombre de préjugés à l’égard de la littérature numérique.

Texte complet (PDF):