Le sujet multimodal et l’appropriation du littéraire

TitreLe sujet multimodal et l’appropriation du littéraire
Type de publicationArticle de revue
Année de publication2015
AuteursOuellet, S.
AffiliationUniversité du Québec à Rimouski
RevueRevue de recherches en littératie médiatique multimodale
VolumeVol. 1.
Numérojanvier
ÉditionN. Lacelle et J.-F. Boutin (dir.)
Mots-clésappropriation littéraire, écriture subjective, lecture subjective, littératie médiatique multimodale, sujet multimodal
Résumé

L’enseignement de la littérature est généralement caractérisé par des approches traditionnelles qui ne laissent que peu de place aux représentations personnelles des élèves et à la relation subjective qui pourraient servir de tremplin à une plus grande appropriation du littéraire.  Or, l’influence de plus en plus grande des modes d’expressions numériques et la prédominance de l’image dans la sphère médiatique nous amènent à considérer la littératie médiatique multimodale (Jewitt, 2008; Kress et Van Leeuwen, 2001; Lebrun, Lacelle et Boutin, 2012) comme une approche favorisant l’appropriation du langage littéraire. Nous proposons d’analyser les effets d’un dispositif didactique qui mise sur la lecture et l’écriture subjectives et qui s’arrime avec les perspectives multimodales dans l’enseignement du français. De plus, ce dispositif est fondé sur le roman graphique. Pour cette recherche, nous avons mis à contribution des observations faites en classe de français au secondaire afin d’analyser des scénarimages (scénarios imagés) et des bandes-annonces produits par les élèves. Ce projet montre que les élèves actuels constituent une génération de sujets qui puisent à toutes les sources pour construire leurs références en lecture et en écriture. Notre recherche  montre également que la multimodalité peut jouer un rôle fondamental dans l’appropriation du langage littéraire.

Texte complet (PDF):