R2-LMM - Vol.2. OCTOBRE 2015


La Revue de Recherches en LMM se veut un lieu de rassemblement des voix de toutes les disciplines qui s’intéressent à la multimodalité : l’éducation, la didactique, la linguistique, la sémiotiquel’éducation aux médias, les communications, les arts visuels et médiatiques, la littérature, le théâtre, le cinéma, la musiquel’univers social, les sciences de l’information, les technologies éducatives.

La publication de la Revue de Recherches en LMM se fait exclusivement en ligne afin d’assurer l’accès libre aux écrits scientifiques. La procédure de sélection des articles suit rigoureusement les critères des publications scientifiques : relecture à l'aveugle par deux ou trois experts, échanges suivis entre le responsable du numéro, les rédacteurs de la revue, les auteurs et les relecteurs pour aboutir à la version finale de l'article.  La Revue de Recherches en LMM publie exclusivement des articles en langue française.

International Standard Serial Number
ISSN 2368-9242
 

La littératie illustrée, enseignement et apprentissage.
Actes du 1e colloque international du LIMIER

 

Titre: Revue de recherches en littératie médiatique multimodale
Lieu de publication: Montréal
Éditeur: Groupe de recherche en littératie médiatique multimodale
Date: octobre 2015
Périodicité: bi-annuel
Numéro ISSN: 2368-9242

 

Vous pouvez consulter les articles publiés dans ce numéro à partir des thèmes suivants :

Vol. 2 | 2015 (octobre)

Introduction

Virginie Martel, J.-F. Boutin, Monica Boudreau, Isabelle Beaudoin et M.-P. Germain

Monique Lebrun, Professeure, Université du Québec à Montréal (UQAM)

La littératie illustrée auprès des lecteurs émergents ou débutants

Monica Boudreau; Isabelle Beaudoin

Université du Québec à Rimouski, campus de Lévis

Isabelle Montésinos-Gelet; Marie Dupin-de-Saint-André; Robert Bourdeau

Université de Montreal

Le développement des compétences langagières et la littératie illustrée

Isabelle Beaudoin; Jean-François Boutin; Virginie Martel; Nathalie Lemieux; Martin Gendron

Université du Québec à Rimouski, campus de Lévis

Kim Chaput

Université du Québec en Outaouais, campus de Saint-Jérôme

Littératie médiatique multimodale et apprentissages disciplinaires

Sylvie C. Cartier; Virginie Martel; Julie Arseneault; Éliane Mourad

Université de Montréal (UdeM); Université du Québec à Rimouski, campus de Lévis

Moniques Richard; Nathalie Lacelle; Christine Faucher; Prune Lieutier

Université du Québec à Montréal (UQAM)

Virginie Martel; Sylvie C. Cartier; Deborah L.Butler

Université du Québec à Rimouski, campus de Lévis

Julie Gallego

Université de Pau et des Pays de l’Adour

Conclusion

Max Roy

Université du Québec à Montréal (UQAM)

Beaudoin, I.; Boutin, J.F.; Martel, V.; Lemieux, N.; Gendron, M.

Résumé:

Centrée sur la prévention de l’échec scolaire au primaire, cette étude propose d’analyser les retombées d’une approche multimodale s’appuyant sur l’exploitation d’un corpus de BD dans le cadre d’ateliers de lecture interactive et de formations axées sur le développement de comportements sociaux appropriés. Le présent article ne concerne que le volet lecture. À cet égard, l’approche préconisée mise sur l’enseignement explicite de stratégies de compréhension en lecture par le recours à la BD. L’objectif poursuivi est de vérifier l’effet de cette intervention novatrice sur le développement de la compréhension en lecture de textes narratifs, de la conscience métacognitive des stratégies de lecture et de l’habileté à produire des inférences en situation de lecture de BD. Pour répondre à cet objectif, le devis quasi-expérimental retenu permet de comparer un groupe expérimental de 52 élèves de 6e année ayant été soumis au programme d’intervention proposé (ateliers de lecture interactive de BD et ateliers sur les habiletés sociales) à un groupe contrôle de 47 autres élèves de 6e année n’y ayant pas été exposés. Les résultats quantitatifs des analyses de comparaison de moyennes effectuées ne permettent pas de conclure de façon statistiquement significative à l’effet positif de l’intervention sur les compétences en lecture des élèves. Toutefois, les résultats de certaines analyses complémentaires viennent nuancer ces résultats; un nombre important des élèves ayant pris part aux ateliers (environ 50%) affirment en effet se sentir, au terme de l’expérience, plus habiles en lecture BD, en compréhension de ce qu’ils lisent, en réalisation d'inférences et en utilisation efficace des illustrations. 

Texte complet (pdf):
Pour citer cet article, utilisez la mention suivante :
Beaudoin, I.; Boutin, J.F.; Martel, V.; Lemieux, N.; Gendron, M. (2015). Consolider ses compétences de compréhension en lecture par la BD. Dans Revue de recherches en littératie médiatique multimodale. Vol. 2. (octobre)

Boudreau, M.; Beaudoin, I.

Résumé:

Le recours aux albums documentaires fournit aux enfants un éventail de thèmes diversifiés susceptibles non seulement de rejoindre leurs différents besoins et intérêts, mais également de répondre aux diverses visées pédagogiques des enseignants (Guérette, Roberge, Bader et Carrier, 2007; Prévost et Morin, 2011). En plus de l’attrait qu’ils exercent auprès des enfants, ces albums constituent des ressources tout indiquées pour stimuler le développement de compétences langagières sous-tendant l’apprentissage de la lecture, de l’écriture et de la communication orale. En effet, la lecture interactive d’albums documentaires peut contribuer, entre autres, à l’acquisition d’un vocabulaire plus abstrait, à l’enrichissement des connaissances sur le monde et à la découverte de connaissances sur l’écrit (Giasson, 2011). D’autre part, les images qui accompagnent ces ouvrages soutiennent la compréhension du texte que se construisent les enfants. À cet effet, elles leur fournissent un support visuel qui leur permet de donner un sens aux ouvrages consultés. Cet article, qui propose une réflexion didactique, souhaite : 1) définir les types d’albums documentaires susceptibles d’être utilisés auprès des lecteurs émergents et débutants; 2) présenter le potentiel que représente ce genre littéraire auprès de cette clientèle; 3) aborder différentes façons d’animer la lecture interactive d’albums documentaires auprès des enfants du préscolaire et du premier cycle du primaire.

Pour citer cet article, utilisez la mention suivante :
Boudreau, M.; Beaudoin, I. (2015). L’album documentaire, un incontournable pour favoriser l’entrée dans l’écrit. Dans Revue de recherches en littératie médiatique multimodale. Vol. 2. (octobre)

Bricage, P.

Résumé:

Le « dilemme des prisonniers » est une situation où deux acteurs ont intérêt à coopérer, mais chacun peut trahir l'autre. Si l'un coopère et l'autre trahit, le coopérateur est pénalisé, le traître récompensé. Si les deux trahissent, le résultat leur est moins favorable que s'ils avaient coopéré. Itéré plusieurs fois de suite, le jeu autorise chaque protagoniste à user de représailles envers l'autre ; il est utilisé pour modéliser des phénomènes en politique, en biologie et en psychologie. On montre, à l'aide d'une méthode graphique, que « trahir ou coopérer, punir la traîtrise », sont les situations qui font l'intérêt du scénario d'une bande dessinée! La méthodologie retenue détermine les stratégies des protagonistes, quelles variantes sont rencontrées d'une série à une autre, et comment émergent les situations nouvelles. Cette méthodologie ouvre aux jeux d'économie expérimentale (équilibre de Nash, optimum de Pareto) et à l'écriture d'un scénario, et permet d'intégrer l'analyse scientifique, systémique, transdisciplinaire, d'un document de littératie illustrée, dans un parcours pédagogique pluridisciplinaire, voire pluri-niveaux de formation.

Texte complet (pdf):
Pour citer cet article, utilisez la mention suivante :
Bricage, P. (2015). Approche systémique transdisciplinaire de l'agoantagonisme et du dilemme des prisonniers à partir d'un corpus de bandes dessinées. Dans Revue de recherches en littératie médiatique multimodale. Vol. 2. (octobre)

Brisson, G.

Résumé:

Notre étude de cas ethnographique s’est déroulée dans une classe de 6e année dans une école en milieu francophone minoritaire en Colombie-Britannique. Elle visait une meilleure compréhension de l’influence des littératies médiatiques multimodales sur le développement identitaire d’élèves plurilingues. Dans le présent article, nous présentons des données recueillies lors de la création et de la reconstruction d’un texte multimodal par Blastoise, un garçon parlant anglais, français et russe. Le plurilinguisme, les positionnements identitaires et la multimodalité servent de cadre théorique à cette recherche. L’analyse des résultats indique que cet élève fait une utilisation somme toute limitée des divers modes disponibles (ex. : mot écrit, son, image, vidéo) et montre également l’absence du russe, l’une des ressources du répertoire linguistique de l’élève. Par contre, l’utilisation que cet élève fait du français, de l’anglais et d’autres modes lui permet de se positionner en tant que bon élève et expert en jeux vidéo. 

Texte complet (pdf):
Pour citer cet article, utilisez la mention suivante :
Brisson, G. (2015). Identité et multimodalité : le cas d’un élève plurilingue dans une école en milieu francophone minoritaire. Dans Revue de recherches en littératie médiatique multimodale. Vol. 2. (octobre)

Cartier, S.C.; Martel, V.; Arseneault, J.; Mourad, É.

Résumé:

Une situation de lecture essentielle à la réussite de l’élève dans toutes disciplines est l’apprentissage par la lecture (APL). Afin de soutenir leurs élèves en ce sens, des enseignants d’une école urbaine en milieu défavorisé ont développé de manière collaborative une approche type de situation d’APL qu’ils adaptent selon leurs groupes et selon la discipline enseignée. La présente étude a pour objectif d’explorer la relation entre la situation d’APL, conçue par ces enseignants de 3e cycle, comprenant les tâches à réaliser et les documents de lecture proposés,et les réponses des élèves aux diverses tâches. Les principaux résultats montrent que peu des tâches proposées demandent réellement de lire et que la source d’information principale demeure textuelle. Conséquemment, le recours à l’image comme support informatif reste encore marginal et la planification de tâches d’APL, de même que le choix des textes, reste un défi majeur à relever dans la planification d’une situation d’APL au primaire.

Texte complet (pdf):
Pour citer cet article, utilisez la mention suivante :
Cartier, S.C.; Martel, V.; Arseneault, J.; Mourad, É. (2015). Apprendre en lisant au primaire en recourant à des textes informatifs illustrés : étude exploratoire. Dans Revue de recherches en littératie médiatique multimodale. Vol. 2. (octobre)

Chaput, K.

Résumé:

Certaines données soulignées dans des rapports parus en 2013 sur le niveau de littératie des Canadiens sont alarmantes, particulièrement chez les Québécois. Les statistiques récentes indiquent que 14,2 % de la population adulte âgée entre 16 et 25 ans n’atteint pas un niveau de littératie souhaité pour fonctionner au quotidien (Statistique Canada, 2013). Pour s’assurer que les adultes de demain atteignent en plus grand nombre le niveau de littératie souhaitée, il importe d’agir tôt dans la scolarité. Sachant que la complexité des communications d’aujourd’hui exige des habiletés de littératie de plus en plus élevées (Conseil canadien pour l’apprentissage [CCA],  janvier, 2008), ce constat est préoccupant. La maîtrise des compétences informationnelles liées à la lecture et à la compréhension des textes multiples (textes numériques ou imprimés combinant au moins deux modes sémiotiques) réfère au concept de littératie médiatique multimodale (LMM). Ce concept comporte une visée motivationnelle (Lebrun, Lacelle et Boutin, 2013) qui gagne à être approfondie puisqu’elle est très peu développée actuellement. Conséquemment, cette recherche s’intéresse aux pratiques pédagogiques de LMM en français langue d’enseignement qui sont jugées motivantes par des élèves du 3e cycle du primaire de milieu défavorisé

Texte complet (pdf):
Pour citer cet article, utilisez la mention suivante :
Chaput, K. (2015). Les pratiques pédagogiques de la littératie médiatique multimodale en français. Dans Revue de recherches en littératie médiatique multimodale. Vol. 2. (octobre)

Gallego, J.

Résumé:

Cet article présente une étude, de type qualitative et descriptive, fondée sur une expérience menée dans le cadre d’une séquence sur l’art épistolaire, avec des élèves de 4e en France. Dans un premier temps, cette séquence, qui s’appuie sur la lecture comparée des Lettres à sa fille de Calamity Jane (1997 et 2007) et de l’album Calamity Jane de Morris et Goscinny (1967), est présentée et, certaines des observations et des productions réalisées à l’égard de sa mise en œuvre en classe sont détaillées. Par la suite, des pistes de bonification théorique pour l’étude du recueil de lettres sont exposées. Ces pistes complémentaires visant l’enrichissement de la séquence initiale s’appuient essentiellement autour des variations énonciatives, des récits de vie entre fiction et vérité et, de l’intégration narrative et graphique de photographies réelles du personnage historique. Cette démarche enrichie est rendue possible par la réédition des Lettres en 2007, mettant en doute l’authenticité du manuscrit, et la sortie depuis 2004 de plusieurs romans graphiques reposant sur la première édition ou la suivante, tels Calamity de Fontaine (2004) et, Martha Jane Cannary de Blanchin et Perrissin (2007, 2009, 2012). Ces œuvres permettent d’étudier avec des élèves la réception du mythe moderne de Calamity Jane dans les pays francophones.

Texte complet (pdf):
Pour citer cet article, utilisez la mention suivante :
Gallego, J. (2015). Retour sur un mythe moderne : Calamity Jane. Dans Revue de recherches en littératie médiatique multimodale. Vol. 2. (octobre)

Grégoire, M.; Ouellet, S.

Résumé:

Le problème à l’origine de notre recherche est lié à l’utilisation de la bande dessinée en classe de français au secondaire. Même si de récentes recherches démontrent que la bande dessinée constitue une forme littéraire signifiante et stimulante pour les jeunes (Boutin, 2010; Grondin, Boutin, Gendron, Martel et Beaudoin, 2011; Lebrun, 2004), celle-ci est encore le parent pauvre de l’enseignement de la lecture littéraire (Rouvière, 2012). Cette méconnaissance prive souvent les enseignants et les élèves de stratégies pour accompagner la lecture des BD et pour exploiter pleinement son potentiel langagier. Ainsi, il apparait essentiel de proposer de nouveaux dispositifs didactiques inspirés des assises théoriques de la littératie médiatique multimodale, de la lecture littéraire et du sujet lecteur. Nous présentons des résultats tirés d’une séquence didactique dans laquelle les élèves sont amenés à réaliser des bandes-annonces à partir de BD. Notre analyse des productions d’élèves montre que ces derniers se révèlent être des sujets multimodaux qui combinent la lecture, l’écriture, l’illustration, l’image filmée et la musique (Gee, 2008). Cette démarche nous permet également d’observer leur appropriation des œuvres notamment par le biais de leurs interprétations, de leurs transpositions dans des bandes-annonces et des apprentissages qu’ils ont réalisés.

Texte complet (pdf):
Pour citer cet article, utilisez la mention suivante :
Grégoire, M.; Ouellet, S. (2015). Une approche multimodale pour accompagner la lecture littéraire au secondaire : créer des bandes-annonces à partir de BD. Dans Revue de recherches en littératie médiatique multimodale. Vol. 2. (octobre)

Martel, V.; Cartier, S.C.; L.Butler, D.

Résumé:
Texte complet (pdf):
Pour citer cet article, utilisez la mention suivante :
Martel, V.; Cartier, S.C.; L.Butler, D. (2015). Apprendre en lisant en histoire en recourant au manuel scolaire ou à un corpus d’œuvres documentaires et de fiction. Dans Revue de recherches en littératie médiatique multimodale. Vol. 2. (octobre)

Mélançon, J.

Résumé:

L’enfant d’âge préscolaire développe progressivement une théorie de l’esprit, soit une compréhension du monde de la pensée, qui lui permet d’attribuer des états mentaux (vouloir, ignorer, penser, croire) à lui-même et à autrui, de comprendre des situations de fausses croyances (tromperie, malentendu), etc. (Doherty, 2009). Considérée comme un préalable à la métacognition et un facteur d’adaptation socioscolaire (Larzul, 2010), cette compétence est importante pour le cheminement scolaire de l’enfant. L'exposition à la littérature jeunesse, médiatisée par un adulte, contribuerait au développement d'une théorie de l'esprit chez l'enfant (Mar, Tackett et Moore, 2010; Symons, Peterson, Slaughter, Roche et Doyle, 2005). Une recherche menée auprès de familles américaines a montré que 78% des livres lus à des enfants d’âge préscolaire référaient à des états internes et plus du tiers mettait en scène une fausse croyance (Cassidy et al., 1998). L’étude exploratoire qui sera rapportée ici avait pour but de recenser les albums de littérature jeunesse présents dans cinq classes de maternelle cinq ans. Un échantillon de ces livres a été analysé pour en évaluer le contenu en termes de mots, d’états mentaux et de situations de fausse croyance. Les résultats observés confirment ceux de Cassidy et al. (1998) et mettent en évidence le potentiel des ouvrages de littérature pour le développement d’une théorie de l’esprit chez l’enfant.

Texte complet (pdf):
Pour citer cet article, utilisez la mention suivante :
Mélançon, J. (2015). Le potentiel des albums jeunesse à soutenir la compréhension du monde de la pensée chez l’enfant à la maternelle. Dans Revue de recherches en littératie médiatique multimodale. Vol. 2. (octobre)

Montésinos-Gelet, I.; Dupin-de-Saint-André, M.; Bourdeau, R.

Résumé:

Certains élèves éprouvent des difficultés quant à leur entrée dans l’écrit dès le préscolaire. Pour éviter que ces difficultés se consolident, certaines pratiques d’éveil à l’écrit s’avèrent efficaces. Dans cet article, il est question de telles pratiques exemplaires à travers l’étude de cinq observations réalisées dans une classe de transition accueillant six élèves qui n’avaient pas atteint les exigences minimales attendues au terme de leur année de préscolaire. Dans la classe de transition de Robert, ils ont été engagés dans des pratiques fréquentes, très diversifiées et soigneusement planifiées autour de réseaux littéraires regroupant des œuvres de qualité. Ils ont bénéficié de tâches signifiantes et cognitivement exigeantes leur permettant de travailler les différentes habiletés de lecture, d’écriture et d’oral, de manière intégrée et en contexte, tout en recevant un étayage soutenu de la part de Robert et de fréquentes rétroactions. L’environnement de la classe était particulièrement porteur, avec ses coins lecture, écriture et écoute, et des ressources technologiques très souvent utilisées. 

Texte complet (pdf):
Pour citer cet article, utilisez la mention suivante :
Montésinos-Gelet, I.; Dupin-de-Saint-André, M.; Bourdeau, R. (2015). Accompagner des élèves en difficulté dans leur appropriation de l’écrit à l’aide de la littérature jeunesse. Dans Revue de recherches en littératie médiatique multimodale. Vol. 2. (octobre)

Lemieux, N.; Beaudoin, I.

Résumé:

Les difficultés en lecture représentent un facteur de risque important de décrochage scolaire, problématique affectant davantage les garçons. L’étude présentée dans le cadre de cet article s’est attardée au développement de deux stratégies de compréhension en lecture, soit l’inférence et le rappel de récit, à l’aide d’une approche s’appuyant sur la bande dessinée. L’objectif était de mesurer l’impact de cette intervention sur la motivation en lecture ainsi que le degré d’acquisition des deux stratégies étudiées auprès de 30 garçons de 5e année du primaire éprouvant des difficultés d’apprentissage. Les résultats suggèrentque l’intervention aurait eu un certain impact sur la motivation des élèves du groupe expérimental en ayant possiblement atténué, chez ces derniers, la baisse de motivation qui s’est produite chez les élèves ayant reçu un enseignement régulier. De plus, il est également possible d’observerune tendance statistique très près d’être jugée statistiquement significative au sein du groupe témoin, où l’habileté à utiliser les indices pour produire une inférence semble diminuer entre les deux passations, tendance non observée chez les élèves ayant participé à l’intervention. Enfin, les résultats montrent une augmentation presque significative au sein du groupe expérimental sur le plan de l’habileté à produire un rappel de texte de bande dessinée, ce qui n’a pas été constaté au sein du groupe témoin. 

Texte complet (pdf):
Pour citer cet article, utilisez la mention suivante :
Lemieux, N.; Beaudoin, I. (2015). La multimodalité au cœur de la classe de français : la compréhension de multitextes chez les élèves du 3e cycle du primaire. Dans Revue de recherches en littératie médiatique multimodale. Vol. 2. (octobre)

Richard, M.; Lacelle, N.; Faucher, C.; Lieutier, P.

Résumé:

Alors que l’hybridation est privilégiée par nombre de créateurs qui détournent les fonctions des médias et créent de nouvelles formes d’expression, peu de recherches abordent les pratiques multimodales d’artistes ou les productions informelles de jeunes comme capital culturel pour l'école. Cette dernière met plutôt l’accent sur la communication de messages au détriment de la création de formes. En analysant ces pratiques, nous voulons mieux les comprendre pour en tenir compte dans l’enseignement des arts et du français, et favoriser des pratiques à la fois sensibles et porteuses de messages. Notre approche ethnographique sensorielle comprend des questionnaires et des entretiens sur les pratiques de création/réception de jeunes et d’artistes. Les analyses préliminaires démontrent le besoin de lier ces pratiques, de redéfinir la création et de développer de nouvelles stratégies pédagogiques pour favoriser la création hybride/multimodale en arts et en langues. Dans cet article, nous présentons la problématique, le cadre d’analyse et l’approche méthodologique; nous analysons trois cas et trois pratiques artistiques; nous concluons sur l’importance de développer une pédagogie arrimée aux apprentissages informels des jeunes.

Texte complet (pdf):
Pour citer cet article, utilisez la mention suivante :
Richard, M.; Lacelle, N.; Faucher, C.; Lieutier, P. (2015). Productions hybrides / multimodales et apprentissage informel : analyse de quelques pratiques d’artistes et de jeunes. Dans Revue de recherches en littératie médiatique multimodale. Vol. 2. (octobre)

Roy, M.

Résumé:

L'usage des textes illustrés en classe n'empêche pas les difficultés de lecture des élèves mais représente plutôt un défi pour l'enseignement. Des connaissances historiques et socioculturelles, des habiletés cognitives et une sensibilité esthétique restent nécessaires. Par ailleurs, des codes et des stéréotypes de la bande dessinée se retrouvent parfois dans les œuvres littéraires et inspirent un mode de lecture particulier. Dans tous les cas, s'exerce une fonction de guidage à l'intention des lecteurs. 

Thématique:
Texte complet (pdf):
Pour citer cet article, utilisez la mention suivante :
Roy, M. (2015). Quelques considérations littéraires sur la lecture des textes et des images. Dans Revue de recherches en littératie médiatique multimodale. Vol. 2. (octobre)